27/02/2013

Edgar P. Jacobs à Lasne

Vous êtes nombreux à consulter ce blog... espérant sans doute y découvrir une nouvelle mise à jour qui n'arrive pas...

Mea culpa ! Les jours se suivent, les tâches ne manquent pas, le temps passe trop vite, m'obligeant bien souvent à reporter au lendemain, puis au surlendemain...

En attendant de nouvelles informations, voici une photo inédite d'Edgar P. Jacobs devant l'entrée de sa propriété "Le Bois des Pauvres". 

004.jpg

16:39 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo inedite |  Facebook |

11/10/2012

Les Quittelier

Après un article me concernant dans la rubrique "Un auteur de génie" (lien sur ce blog), la collection Hachette "Voitures & véhicules fantastiques, Blake et Mortimer", poursuit ses écrits sur les proches d'Edgar.

La rubrique "Les amis d'Edgar P. Jacobs" du fascicule 38 présente un article sur plusieurs membres de la famille Faignart-Quittelier qui ont occupé une place particulière dans la vie du créateur de Blake et Mortimer.

Il y est question du peintre Henri Quittelier et de François Faignart (mes deux arrières-grands-pères du côté paternel), mes grand-parents paternels (Jeanne Faignart et Henri Quittelier) et encore mes parents (Georgette et René Quittelier). Brieg Haslé, l'auteur de l'article, conclut en ces termes : "Nulle surprise que plusieurs membres de la famille Quittelier aient été croqués par le maître, devenant les modèles de nombreux personnages nés de sa main" (de la main d'Edgar P. Jacobs).  

Trois photos provenant de ma collection illustrent l'article. Les deux photos publiées en noir et blanc p. 243 et 268 dans mon ouvrage "E. P. Jacobs, Témoignages" sont reproduites dans le fascicule 38, la seconde en couleur et une troisième photo couleur inédite.

Voici la photo de la page 268 en couleur :

 

photo inedite


En savoir plus sur le fascicule n° 38

31/03/2012

Dans un auteur de génie

La remarquable collection Hachette "Voitures et véhicules fantastiques Blake et Mortimer" se poursuit au fil des quinzaines. 

Le numéro 32 me présente dans la rubrique "Un auteur de génie".

A la page 10, on y découvre comment je suis devenue la petite-fille adoptive du célèbre dessinateur, quelques souvenirs d'enfance, des sources et documents ayant servi de base à mon ouvrage biographique. 

La page suivante reprend quelques propos recueillis par Brieg F. Haslé, dont une présentation de ma grand-mère Jeanne, compagne puis épouse d'Edgar P. Jacobs, et de son fils, mon père René Quittelier... 

A découvrir... 

Pour fêter l'événement et vous remercier de votre fidélité, voici une photo inédite de la villa d'Edgar P. Jacobs:

9-4-2009_007.JPG

Jeanne et Viviane au Bois des Pauvres

Photo inédite (c) Viviane Quittelier

 

En savoir plus sur le numéro 32 de la collection Hachette 

12:42 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo inedite |  Facebook |

14/01/2012

Le lampadaire d'E.P.Jacobs

Edgar P. Jacobs aimait beaucoup son lampadaire dont l'abat-jour surmontait un magnifique pied en fer forgé. L'abat-jour diffuse une lumière jaunâtre et douce, absolument pas lugubre. Le voici en couleur et de près dans mon intérieur :

photo inedite

 

Une seule photo d'époque montre ce lampadaire placé devant la bibliothèque de ma grand-mère Jeanne. Cette photo, inédite et D.R., a été prise par G. Durand en 1967, dans le salon du Bois des Pauvres :

photo inedite

Et toujours le même lampadaire, dans mon intérieur, mais ici en noir et blanc.
Que ce soit dans un décor anglais ou moderne, cet abat-jour rayonne de clarté !

 

photo inedite

Et bientôt mes réactions concernant la datation de La Marque Jaune...

12:21 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo inedite |  Facebook |

24/12/2010

Joyeux Noël et meilleurs voeux 2011

Les intempéries anormales d'autrefois avaient inspiré S.O.S.Météores...

Il neige et j'en suis fort aise... Heureux les enfants d'aujourd'hui, car la neige a bel et bien manqué en Belgique depuis que j'ai grandi...

Hélas, une carie mal soignée par ma dentiste me cause beaucoup d'ennuis depuis le 11 décembre: gros abcès dentaire, fièvre, mâchoire bloquée ne me permettant pas de m'alimenter normalement, apathie et anémie, etc. Bref, un manque de forme total. Chose positive : je SAIS maintenant pourquoi je me trainais depuis des mois : une anémie provoquée par la belle carie profonde ! Et quand la malheureuse dent sera soignée (faudra pour cela pouvoir ouvrir grande la bouche et non de seulement 2 mm comme ce fut le cas !) j'emporterai mes skis vers l'un ou l'autre domaine vosgien. La voiture est prête, avec son équipement hiver...

En attendant, je me contente de regarder la neige tomber au travers de la fenêtre. Et, cette fois, il y en a beaucoup et elle reste bien blanche ! Un vrai Noël blanc...

Je pense aussi au Bois des Pauvres et à mes bons vieux souvenirs d'hiver. Voici, en guise de cadeau de fin d'année, deux photos inédites prises pendant l'hiver 1962 dans la propriété d'Edgar P. Jacobs. On me voit sur une luge en compagnie de ma grand-mère Jeanne et de mon père René. A l'arrière-plan, la villa du Bois des Pauvres...

photos A 003.jpg

Photos © Viviane Quittelier

 

photos A 002.jpg

JOYEUX NOEL & BONNE ANNEE 2011

 

 

19:06 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : photo inedite |  Facebook |

05/06/2010

Questions et réponses sur E. P. Jacobs (5)

Je suis maintenant confortablement installée dans un tout nouveau fauteuil de direction ! Quant à l'ordinateur, sa remise en état semble impossible pour certains problèmes. Je poursuivrai donc avec le matériel tel quel en attendant de me décider d'en acheter un nouveau. Chaque chose en son temps...

 

Comme promis, la suite des questions-réponses au sujet de mon ouvrage Edgar P. Jacobs, Témoignages inédits.

 

Patrick V : Il y a une chose pour laquelle tu pourrais m'aider : je ne visualise pas bien la disposition des lieux dans le Bois des Pauvres (la route de Genleau, le chemin menant à la villa, les sentiers 69 et 70). Pourrais-tu me faire un petit plan, cela m'aiderait lors de la relecture, car ton livre est si riche que je compte bien le relire.

 

Bois des Pauvres 001

VQ : Merci Patrick et à tous ceux qui se sont manifestés d'une manière ou d'une autre !

Voici quelques explications du plan ci-contre réalisé par E. P. Jacobs dans les années 1960.

 

Faignart : prairie et au fond (extrémité gauche) le Bois des Indiens.

La ligne oblique, séparant la prairie du verger, correspond à un talus au-dessus duquel je me cachais pour tirer sur les soi-disant Indiens de mon imagination.

Hachuré en vert : le bois de sapins Douglas et le bois de feuillus.

 

La route de Genleau est tracée à l'horizontale au sud (en dessous sur le plan).

Le chemin du Bois des Pauvres passe entre les propriétés Roch, Delpierre, Nyns et Goossens. 

On aperçoit le trait représentant la barrière à l'entrée de la propriété de Jacobs. 

La courbe à droite représente la séparation d'une pelouse et le bois de sapins Douglas ; le sentier n° 70 entrait dans la propriété en suivant cette courbe et se poursuivait vers l'est dans le bois ; l'ancien chemin d'accès à l'époque du docteur Galland suivait plus ou moins la courbe plus à l'est, carrément dans le bois.

Le chemin tracé à l'encre depuis la barrière est le chemin menant encore aujourd'hui à la villa.

On peut deviner le sentier n° 69 tracé au crayon depuis la barrière, longeant la propriété de Nyns et se poursuivant en partie dans la prairie.

 

12:05 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo inedite, epj temoignages inedits |  Facebook |

23/12/2009

Cartes de voeux d'Edgar P. Jacobs

Joyeux Noël et Heureuse Année 2010 !

 

 

 

Quelques cartes de voeux d'Edgar P. Jacobs à Viviane

 

Quelques cartes de vœux reçues d'Edgar P. Jacobs déposées sur une table (recto ou verso).

 

Possibilité d'agrandir en cliquant sur l'image.

10:46 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo inedite |  Facebook |

27/04/2009

Rencontre de Jean-Marie Leblanc

Le cyclisme m’a toujours passionné. Mon grand-père maternel, Marcel Godeau, connaissait par cœur tous les exploits cyclistes de son temps.

Cuisine du Bois des PauvresLes vacances à Lasne, chez Edgar P. Jacobs, étaient toujours très agréables. La photo inédite montre un coin de la cuisine. L'anecdote qui suit s'est précisément passée dans cette pièce, Fernand assis sur la chaise rouge visible à droite.

 

 

Les jours où Fernand Goossens, un menuisier, travaillait dans la propriété, ma grand-mère Jeanne l’invitait vers 16 h à boire une tasse de café ou un verre de bière dans la cuisine. En juillet, elle allumait le poste de télévision afin qu’il puisse suivre l’étape du Tour de France. Je me souviens qu’en 1969, Eddy Merckx avait une avance considérable sur ses poursuivants. C’était son tout premier tour et Fernand en avait les larmes aux yeux de joie. Ce moment fut aussi très fort pour moi. J’entrais dans l’adolescence et l'idée de participer à des courses cyclistes me trottait dans la tête. Ma mère s’y est fermement opposée. Edgar P. Jacobs me rappelait les conseils de son médecin : « faites du sport, mais pas de la compétition. » Toujours est-il que, sans le savoir à l’époque,  à quelques années d’écart, je me suis inscrite dans le même établissement scolaire qu’Eddy Merckx. Nous voulions disposer des moments de congés (mardi, mercredi, vendredi et samedi après-midi), Eddy pour faire du vélo et moi pour me consacrer… à l’étude du piano !

  

La Plume vagabonde - Véronique Piot reçoit Jean-Marie Leblanc, l'ex-patron du Tour de FranceLe Salon littéraire « La Plume Vagabonde » recevait à Sorlre-sur-Sambre (Erquelinnes) ce 23 avril dernier Jean-Marie Leblanc, l’ex-patron du Tour de France. Il était impossible pour moi de rater un tel événement après avoir assisté au départ d’une étape proche de mon domicile, là où Jean-Marie Leblanc avait hissé le drapeau depuis sa voiture pour lancer la course… J’ai encouragé Eddy Merckx en 1975 sur les hauteurs de Guillestre, juste avant qu’il ne se fasse lâcher dans l’Izoard. Sans oublier un prix Cyclisme International reçu en 1992 : invitée d’honneur pour suivre l’étape Grenoble – Alpe d’Huez du Tour de France féminin et trinquer avec les organisateurs et Bernard Thévenet après l’arrivée. Le car panoramique d’une équipe italienne dans lequel nous (les quelques heureux gagnants du concours) sommes montés à l’Alpe d’Huez a été pris en charge dans les virages par un des deux motards de la voiture de Chirac, alors maire de la ville de Paris… Cela fait plaisir d'avoir à son palmarès (hors course bien entendu) l’ascension des cols de l’Izoard et de Vars, ainsi que celui de la Schlucht dans les Vosges. Je pratique encore ce sport en solitaire ou avec mon club, sur un vélo Merckx…

  

 

La Plume vagabonde - Jean-Marie Leblanc, l'ex-patron du Tour de France, me dédicace son livre Le Tour de ma vie, Solar 

Jean-Marie Leblanc me dédicace son livre Le Tour de ma vie, Solar.

 

 

 

 

Hélas aujourd’hui, je n’ai plus le feu sacré et vois d’un mauvais œil certains vainqueurs. Les multiples cas de dopage et les doutes qui planent m’ont enlevé toute illusion. A quand le jour où tous les coureurs comprendront que la triche n’est pas un bon exemple à inculquer aux jeunes et encore moins une image de marque de leur sport favori ? L'envie me reviendra alors seulement de me placer au bord des routes ou devant la télé…

 

+++

La pré-maquette de mon livre sur la vie d’Edgar P. Jacobs est à présent terminée. Mon éditeur me demande de lui envoyer les documents sélectionnés afin de préparer la maquette définitive. Que certains se rassurent, cet extrait, consacré au cyclisme, n’entre pas dans le récit de mon livre. Jacobs a bien roulé à vélo, mais ne s’intéressait pas à ce sport de haut niveau.

Photos © Viviane Quittelier

En savoir plus sur le Salon littéraire :
Véronique Flabat-Piot
Présidente-fondatrice
ASBL "La Plume Vagabonde"
220, Rue de Maubeuge
B-6560 ERQUELINNES
Belgique
 
A noter que l'entrée est gratuite.

14:31 Écrit par Viviane Quittelier dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : photo inedite, velo |  Facebook |

25/02/2009

Photo inédite chez Edgar P. Jacobs

Mon éditeur est en train de réaliser une pré-maquette. La sélection de documents inédits (photos, courriers, dédicaces, etc.) étant faite, je publie une photo prise pendant le dur hiver 1962. Me voici avec ma grand-mère sur le chemin privé menant à la villa d'Edgar P. Jacobs (à l'arrière plan) :

1962 Jeanne et Viviane dans la propriété d'Edgar P Jacobs 

Photo © Viviane Quittelier

11:33 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : photo inedite |  Facebook |

26/10/2008

Une photo inédite d'E. P. Jacobs

En famille chez E. P. Jacobs

Photo prise par Viviane le 15 décembre 1966.
De gauche à droite : Jeanne Faignart, Georgette et René Quittelier, Edgar P. Jacobs.

Cette photo montre les excellents rapports entre René Quittelier et Edgar P. Jacobs. 

Mon père a pu apporter au créateur de Blake et Mortimer les éléments techniques dont il avait besoin pour l'élaboration de ses scénarios. Il a contribué à cette collaboration depuis Le Secret de l'Espadon (1946).

Photo © Viviane Quittelier

09:47 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : photo inedite |  Facebook |

07/06/2008

Mes 13 ans chez E. P. Jacobs

Il y a exactement 39 ans !

Viviane 7 juin 1969J'ai treize ans le samedi 7 juin 1969. Je porte une cravate et cela amuse Edgar P. Jacobs qui ne peut s'empêcher de me photographier assise dans son living.

Lors du développement du cliché, il a regretté le dessus du fauteuil à l'avant-plan. A l'époque, il était impossible de voir le résultat au moment de la prise de vue. Certaines photos rataient, mais nous les gardions en souvenir.
(Photo collection Viviane Quittelier)

Living d'Edgar P. Jacobs en 1972A titre de comparaison, voici la photo du living présentée à la page 50 dEdgar Pierre Jacobs, 30 ans de bandes dessinées, Ed. Alain Litaye, 1981.
(Réédition de l’ouvrage broché de 1973, p. 32.)

10:22 Écrit par Viviane Quittelier dans Edgar P. Jacobs et ses proches | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo inedite |  Facebook |

17/05/2008

E. P. Jacobs lors de ma Communion

19 mai 1968 : Communion de Viviane et Confirmation

19 mai 1968 Communion de VivianeIl y a 40 ans !

De gauche à droite :
Jeanne Faignart (ma grand-mère et marraine),
Georgette Quittelier-Godeau (ma mère),
moi et Edgar P. Jacobs.

Photo : René Quittelier

21:34 Écrit par Viviane Quittelier dans Edgar P. Jacobs et ses proches | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communion, photo inedite |  Facebook |

17/03/2008

Henri A. Quittelier, alias Olrik

Henri August Quittelier (1906–2005)

Henri Quittelier 1926Fils du peintre Henri Quittelier, Henri August rencontre Edgar Jacobs pour la première fois en 1919 et le présente à son père. Juché sur sa machine magnifique, Henri August aime se faire remarquer, au point de rendre jaloux ses camarades et tout particulièrement Edgar qui rêve d’avoir un vélo.

Epoux de Jeanne Faignart en 1927, père de René et grand-père de Viviane. Gérant de la "Succursale de la Maison Faignart" à la rue de l’Enseignement à Bruxelles, Henri anime des soirées privées partout en Belgique et en France dans la région de Tourcoing. Il assure également la sonorisation de certains concerts au palais des Beaux-Arts de Bruxelles (dont celui d’Edith Piaf en 1943), au Théâtre A.B.C. et au Théâtre du Parc.
Divorce en 1953 et se remarie peu de temps après. 

Couverture n° 24 du 12.06.1947Henri Quittelier sert de modèle pour le personnage d'Olrik.


Lors d’une émission télévisée "La Clé des Champs" du 7 février 1957 à Bruxelles, Edgar P. Jacobs a déclaré : « Olrik, lui, existait physiquement au départ, mais il a peu à peu dépassé son modèle. »  

Autre message concernant Olrik

12/02/2008

Sur les traces d'Edgar dans SOS Météores

Article paru dans la revue n° 3 "Les Amis de Jacobs" datée de juin 2007 :

Les illustrations des Aventures de Blake et Mortimer, comme mentionné à la page 2 de la revue, sont Copyright Dargaud - Lombard. Elles ont été sélectionnées pour illustrer le texte en vue de la publication.

Renseignements sur "Les Amis de Jacobs" à droite sur le blog.

ADJ 3 juin 2007 p 006

 

 

ADJ 3 juin 2007 p 007

 

 

ADJ 3 juin 2007 p 008

 


16:15 Écrit par Viviane Quittelier dans Articles rédigés par Viviane | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sos meteores, photo inedite |  Facebook |

05/02/2008

A la recherche d'E. P. Jacobs

2004 : les 100 ans du créateur de Blake et Mortimer.

Couverture de l'encart de l'édition belge de la revue Point de Vue N° 2895, semaine du 14 au 20 janvier 2004 : 

Encart belge du Point de Vue N° 2895 du 14 au 20 janvier 2004 - 1

Encart belge du Point de Vue N° 2895 du 14 au 20 janvier 2004 - 2

Gilles Brochard a réalisé le dossier inclus dans l'encart de l'édition belge. Mon interview est reprise dans le dossier.  

A gauche des timbres belges, on peut lire verticalement : Docs Philabulle.
"Philabulle" est un bulletin trimestriel des amis de la philatélie et de la BD. Il est réalisé par Thierry Marguenot et Roland Francart.
Pour plus de renseignements : http://philabulle.free.fr/index.htm

René, Edgar et Jacques Van Melkebeek, photo Jeanne, collection Viviane

René Quittelier, Edgar et Jacques Van Melkebeke devant la villa du "Bois des Pauvres".
Ce jour-là, René a été témoin de la collaboration de Jacques Van Melkebeke.
A découvrir dans mon livre.
Photo Jeanne Faignart (~1960), collection Viviane Quittelier.

Edgar, Viviane et sa maman le 7 juin 1982, photo René Quittelier, collection VivianeLe 7 juin 1982, pour mes vingt-six ans dans un restaurant à Overijse.
Edgar, Viviane et sa maman, Georgette.
Photo René Quittelier, collection Viviane Quittelier.