27/09/2010

Fête de la BD

INVITATION A LA FÊTE DE LA BD

Quatre expositions en exclusivité dont "Qui est qui dans Edgar P. Jacobs"

En dédicace : Edgar P. Jacobs, Témoignages inédits


Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessous, celle-ci s'ouvrira dans une autre fenêtre et vous pourrez l'agrandir.

Au plaisir de vous rencontrer à cette manifestation !

 

 

 

 

invitation 20-10-2010.jpg

 

22/08/2010

Festival BD de Solliès 2010

Affiche sollies 2010 (light).jpgLe 22ème Festival BD de Solliès-Ville vous attend du 27 au 29 août 2010.

J'y serai en dédicaces dans l'église St-Michel avec deux expositions :

"Qui est qui dans Jacobs" et "BD chrétienne chinoise"

Je jouerai aussi de l'orgue afin de vous faire découvrir cet instrument classé dont le buffet est le plus ancien en France.

Au plaisir de vous y retrouver nombreux.

18:20 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs, Festival BD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : festival bd, expo, orgue |  Facebook |

12/05/2010

Blake et Mortimer 4 in Maxéville

J'ai visité l'exposition Blake et Mortimer 4 in Maxéville avec Roland Francart. C'était le jour du vernissage et nous avons été filmés à plusieurs reprises.

Ci-dessous, la vidéo complète et ici le lien menant directement sur Roland et moi pendant notre visite.

 

 

11:15 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo |  Facebook |

14/06/2009

Musée Hergé

Musée Hergé à Louvain-la-NeuveJ'ai visité le nouveau musée Hergé à Louvain-la-Neuve. Le voici vu depuis la passerelle. On y entre par la gauche, par la porte donnant accès à la librairie.
(Photo Viviane Quittelier) 

Chacun le sait - la presse en a suffisamment parlé -, il est défendu de photographier à l'intérieur du musée...

"C'est Top Secret" aurait dit le créateur de Blake et Mortimer !

A propos de la salle ayant pour thème les “Studios Hergé”, Benjamin Roure a écrit ceci :
"Trop peu d’explications, à part un vieux reportage télé en noir et blanc, sur ce qu’étaient réellement les Studios Hergé. On comprend bien que l’auteur ne dessinait pas tous les détails de ses planches, mais que faisait-il concrètement? Et surtout, que faisaient exactement ses collaborateurs? Car si les spécialistes sauront reconnaître les pages dessinées par Edgar P. Jacobs, les néophytes passeront à côté de cette information."
Extrait de Visite guidée du musée Hergé (toujours sans photo) - www.boboi.info
.

Je ne pourrai donc pas vous montrer ces pages dessinées par Edgar P. Jacobs, ni les cartes postales d'Hergé envoyées à un certain Monsieur Edgar Jacobs... Pour les voir ? Se rendre au musée, mille sabords ! 

11:00 Écrit par Viviane Quittelier dans Edgar P. Jacobs et Hergé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, herge |  Facebook |

17/05/2009

Musée de la BD à Angoulême

J'avais annoncé les débuts des travaux d'un nouveau musée de la BD à Angoulême. A un mois de l'ouverture officielle, le bâtiment contenant d'anciens chais est entièrement rénové. Il présentera les quelque 8.000 originaux de la collection par roulement de trois mois.

Je vous invite à découvrir le site, les halls et les salles d'expositions temporaires et permanentes sur actuabd.

Les originaux ne sont pas encore exposés dans les vitrines afin de laisser la surprise. Mais je peux déjà assurer qu'Edgar P. Jacobs aura sa place dans le parcours chronologique.

Rendez-vous le mois prochain....

18:24 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cnbdi, expo |  Facebook |

16/04/2009

E. P. Jacobs et l'expo "Regards croisés de la BD belge"

L’exposition « Regards croisés de la bande dessinée belge » est divisée en deux parties.

Expo 2009 Regards croisés de la bande dessinée belge - introductionLa première partie raconte une petite histoire de la bande dessinée belge avec de superbes planches originales de Hergé, Jacobs, Peyo, Paape, Tilleux, Chaland, etc.

 


Expo 2009 Regards croisés de la bande dessinée belge - planche originale du Rayon U

Une planche originale du Rayon U d'Edgar P. Jacobs

 

 


Le tout est mis en scène autour de grandes fresques signées Ever Meulen, Joost Swarte et François Avril dont voici un extrait de chacune d'elles :

Expo 2009 Regards croisés de la bande dessinée belge - extrait de la fresque de Ever Meulen

Expo 2009 Regards croisés de la bande dessinée belge - extrait de la fresque de Joost SwarteExpo 2009 Regards croisés de la bande dessinée belge - extrait de la fresque de François Avril 

 

 

La deuxième partie est consacrée à vingt auteurs représentant la diversité de la bande dessinée belge aujourd’hui : Raoul Cauvin, Didier Comès, Johan De Moor, Jean Dufaux, Philippe Geluck, Dominique Goblet, Hermann, Marvano, Midam, Frank Pé, Ptiluc, Herr Seele, François Schuiten, Benoît Sokal, Jean-Philippe Stassen, Philippe Tome, Jean Van Hamme, Thierry Van Hasselt, François Walthéry, Bernard Yslaire.

Expo 2009 Regards croisés de la bande dessinée belge - disque de la Marque JauneUn disque de La Marque Jaune trouvé dans une des vitrines de la seconde partie de l'exposition.

Pour en savoir plus sur l’exposition et voir d’autres photos.

Musées royaux des beaux-arts de Belgique - Rue de la Régence, 3 à 1000 Bruxelles jusqu'au 28 juin 2009.

12:23 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo |  Facebook |

17/02/2009

Blake et Mortimer in Maxéville 3

Blake et Mortimer in Maxéville 3Souvenirs de l'exposition "Le Mystère de la Grande Pyramide" à Maxéville :

- Expo et activités pédagogiques dans le préau des arts de l'IUFM de Lorraine

 

Maxéville 3 - Préau des arts de l'IUFM de Lorraine

 

Maxéville 3 - Activités ludiques

 

 

 

 

 
- Expo dans l'Espace E. P. Jacobs

Maxéville 3 - Espace E. P. Jacobs

 

Maxéville 3

 

 

 

 


Benoît Verley, Eric Saussine et Viviane partagent l'aventure avec Mortimer
 
Maxéville 3 - Mortimer et Viviane 

 

Espace E. P. Jacobs Maxéville

 

Espace Edgar P. Jacobs (Maxéville) - Benoît Verley, Viviane et Eric Saussine 

 

 

 

 

 

 
Visite virtuelle au sein de la pyramide de Chéops (3 images extraites de la vidéo)

Maxéville 3 - Visite virtuelle dans la pyramide de ChéopsMaxéville 3 - Visite virtuelle dans la pyramide de Chéops 2

Maxéville 3 - Visite virtuelle dans la pyramide de Chéops 3

 

 

 

 

10/07/2008

Originaux d'Edgar P. Jacobs

J'ai appris incidemment que des planches originales d'Edgar P. Jacobs sont mises en vente dans la région parisienne.


Voici le témoignage de mon père, René Quittelier, légataire universel :


« Lorsqu’Edgar a pu louer un grand coffre dans une banque bruxelloise, je l’ai aidé à faire le transport des planches originales depuis chez lui. Edgar a ensuite acheté des fardes et je lui ai encore donné un coup de main pour y glisser les planches afin qu’elles soient mieux protégées. Au décès d’Edgar, toutes les planches devaient se trouver dans le coffre.

 

Si des planches de Jacobs circulent aujourd’hui, ce sont soit des copies, soit des originaux volés. Pour rappel, ces documents n’ont aucune valeur marchande, puisque la signature de l'auteur n'y figure pas. Ils peuvent exclusivement être destinés à des rééditions ou être mis en valeur dans des expositions. Les possesseurs de tels documents font l'objet de documents volés.


Concernant des croquis non signés mis en vente (il y en a déjà eu en Belgique), ces croquis sont soit des belles imitations, soit des originaux volés. Tous les croquis, à l'exception de ceux qu'Edgar m'a donnés avant sa mort, ont tous été remis par mes soins à la Fondation. Je sais que des vols ont été effectués dans la villa d'Edgar entre son décès et la remise des documents. Les voisins ont été témoins des va-et-vient nocturnes. »


Qu'on se le dise...

18:23 Écrit par Viviane Quittelier dans Oeuvres d'E. P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : originaux, expo, croquis, planches |  Facebook |

29/06/2008

Projets du CNBDI d'Angoulême

Le CNBDI d’Angoulême est en train de se développer. Il est question de tripler sa surface et sa capacité.

Passerelle d'accès à AngoulêmeEn agrandissant la photo prise en mars 2008, on peut déjà apercevoir la nouvelle passerelle en construction. Elle permettra d’accéder aux bâtiments qui, complètement rénovés, accueilleront les nouveaux "Musées Imaginaires de la Bande Dessinée". Un espace sera réservé à Edgar P. Jacobs.

L’ouverture du nouveau Musée était prévue pour le prochain Festival BD d’Angoulême, elle est reportée de six mois.
A découvrir en juin 2009 !...

Photo Viviane Quittelier.

 

22:27 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cnbdi, expo |  Facebook |

23/06/2008

E.P.Jacobs au Musée de l'Imaginaire (CBBD)

Espace E.P.Jacobs au CBBD 1Edgar P. Jacobs est mis à l'honneur dans "Le Musée de l'Imaginaire - expositions permanentes" au Centre Belge de la Bande Dessinée à Bruxelles (rue des sables n° 20).

Espace E.P.Jacobs au CBBD 2L'espace Edgar Jacobs se trouve à l'étage du bâtiment signé Victor Horta (architecte belge, pionnier du modern style).



 Photos Viviane Quittelier.

 

Espace E.P.Jacobs au CBBD 3

Espace E.P.Jacobs au CBBD 4

Espace E.P.Jacobs au CBBD 5

 

11:20 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, cbbd |  Facebook |

27/05/2008

E.P.Jacobs au 5ème festival BD de Puteaux

Puteaux - 5ème festival BDExpo "E. P. Jacobs et son temps" au 5ème festival BD de Puteaux dans le Palais de la Médiathèque les 24 et 25 mai 2008 :

Puteaux - Palais de la Médiathèque

Puteaux - Expo E.P.Jacobs et son temps 1

Puteaux - Expo E.P.Jacobs et son temps 2







Voir l'article et les photos de
Ludovic Gombert sur le site marque jaune (concernant les expos Jacobs à Puteaux).

Puteaux - Croisière sur la SeineViviane en croisière sur la Seine. Inoubliable ! 

Puteaux - Tour Eiffel vue du bateau

Photos Viviane Quittelier.

22:02 Écrit par Viviane Quittelier dans Festival BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival bd, expo, croisiere |  Facebook |

27/04/2008

E. P. Jacobs et son temps (1904-1987)

Présentée pour la première fois au Festival BD de Contern (Grand-Duché de Luxembourg) en juillet 2005, l’exposition « E. P. Jacobs et son temps » connut un grand succès la même année au Festival BD de Solliès-Ville en Provence, à Maredsous (Belgique) et au Festival BD de Illzach en Alsace.Expo E. P. Jacobs et son temps à Solliès-Ville 
En 2006, elle fut montrée au Festival BD de Hornu (Mons - Belgique), aux Instituts St-Luc à Ixelles (Bruxelles), à Charleroi (Belgique), à la basilique de Koekelberg (Bruxelles) et lors de la fête de la St-Jean à Lillois (près de Waterloo). Elle a ensuite été exposée au festival BD’Essonne d’Igny en décembre 2006 et 2007.

Expo E. P. Jacobs et son tempsL’exposition montre un aspect inconnu chez Jacobs, un E. P. Jacobs en famille, parmi les siens et cette influence dans son œuvre. Entièrement réalisée par Viviane Quittelier, l’exposition présente une partie de documents inédits, provenant de sa collection privée.

L’exposition « E. P. Jacobs et son temps (1904-1987) » sera présentée au festival de Puteaux (92) les 24 et 25 mai 2008.

21:50 Écrit par Viviane Quittelier dans Expo sur Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, festival bd |  Facebook |

17/04/2008

Les secrets de Moulinsart

Le château de Cheverny (Loir-et-Cher, au sud-ouest de Blois) a servi de modèle à Hergé pour dessiner le château de Moulinsart.

Escalier menant à l'exposition Les secrets de MoulinsartL’exposition permanente "Les secrets de Moulinsart" vient d’être mise à jour. Elle est enrichie d’une salle supplémentaire dans les dépendances du château de Cheverny. Edgar P. Jacobs a travaillé pour Hergé à partir de décembre 1943. Il a commencé par Tintin au Congo et terminé par Les 7 Boules de Cristal. Il a mis en couleurs Le Trésor de Rackham Le Rouge dont on peut découvrir la crypte dans l’exposition.

Photos prises par Viviane Quittelier à l'intérieur de l'exposition.

Muskar XIILors de la refonte du Sceptre d’Ottokar, Edgar P. Jacobs a réalisé les décors et les coloriages. Il avait dit à Hergé qu’il aurait aimé être colonel. Hergé dessinait les personnages. N’aurait-il pas pris Edgar comme modèle pour dessiner S. M. Muskar XII en uniforme de colonel de la Garde ? Edgar prenait la pose dans certains cas. Ici, Hergé l'a rajeuni.

Voir les salles de l'exposition et le Château de Cheverny

10:38 Écrit par Viviane Quittelier dans Edgar P. Jacobs et Hergé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : herge, tintin, expo, moulinsart |  Facebook |

07/02/2008

Blake et Mortimer in Maxéville 2

Expo Blake et Mortimer in Maxéville 2

Très belle expo intéressante montrant une sélection de choix du travail d’Edgar Jacobs.Benoît Verley à Maxéville

Sur la photo : Benoît Verley, réalisateur de l’expo "SOS METEORES dans la vallée de la Bièvre" présentée au Festival BD d’Hornu (2006) et à deux reprises au Festival BD’Essonne d'Igny (2006 et 2007).

Benoît a fait des recherches pour repérer les sites de l'album.

Photo Viviane Quittelier

Au préau des Arts de l’IUFM de Lorraine.
 

Quelques pages agrandies du scénario de SOS Météores.
Edgar tenait un grand cahier de classe quadrillé dans lequel il écrivait au stylo le scénario, le synopsis ainsi que les recherches du titre et des noms des principaux personnages.
On peut apercevoir quelques pages du scénario à l'arrière-plan de la photo ci-dessus. Autres modèles de synopsis et de scénario à voir dans Un Opéra de Papier à la page 90 (édition 1981).
Lettre-réponse du Journal Tintin à Edgar. La lettre renseigne le nom de la gare, les numéros d’immatriculation des véhicules de police, la voiture employée par la DST, etc.
Des croquis et des planches. A l’époque, Edgar exécutait tous les dessins de ses personnages d’après croquis. René Quittelier servait de modèle devant la villa du Bois des Pauvres. Il était tantôt couché par terre, à quatre-pattes ou encore en équilibre sur une échelle…
Edgar traçait rapidement un cercle ovale pour le visage puis, dans son atelier, il attribuait le visage du personnage en question.
On peut constater qu’Edgar travaillait au départ sur une planche entière. Puis, pour des raisons pratiques, il a imité un de ses confrères en découpant sa planche en deux. Il plaçait ensuite deux papiers collants pour reconstituer la planche et la remettre aux éditions du Lombard.Blake et Mortimer in Maxéville 2 - Une 4 CV
Des voitures Renault 
dont une 4CV de la même couleur que celle d’Edgar dessinée à la première page. Lorsque j’étais petite, je m’asseyais sur la banquette arrière recouverte d’un plaid. Je me souviens de mes grincements de dents le soir à l’approche d’un bois. Edgar avait l’art de créer des ambiances inoubliables et d’imaginer des attaques de brigands ! Photo Viviane Quittelier.

L’accès au deuxième site, le Totem, est plutôt pittoresque. En s’approchant de l’entrée, le visiteur plonge dans l’ambiance de SOS Météores.Blake et Mortimer in Maxéville 2 - A proximité du TotemBlake et Mortimer in Maxéville 2 - Porche du Totem

Photos Viviane Quittelier.

Outre des croquis et des planches exposées, on peut voir des projets de couverture pour SOS Météores.

Blake et Mortimer in Maxéville 2 - Expo au TotemDommage qu’il y ait une confusion entre le n° des planches et des pages. La première planche dessinée correspond à la page 3 de l’album.

Photo Viviane Quittelier.

L’expo se poursuit jusqu’au 10 février. Elle se trouve à 3 km de la gare de Nancy (trajet en voiture) et à moins de 2 km à pied.

16:28 Écrit par Viviane Quittelier dans Expo sur Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : benoit verley, sos meteores, expo |  Facebook |

28/01/2008

E. P. Jacobs avait peur de l’oubli

Paris, Novembre 2003, Palais Chaillot.

A l’occasion du centième anniversaire de la naissance d’Edgar P. Jacobs, le Festival International de la bande dessinée d’Angoulême et le Musée de l’Homme présentent une première grande exposition rétrospective : « Blake et Mortimer à Paris ! »

Benoît Mouchart, directeur artistique du Festival d’Angoulême et co-auteur de "La Damnation d’Edgar P. Jacobs" avec François Rivière, m’invite à l’inauguration. Daniel Couvreur, envoyé spécial du journal Le Soir, est également à Paris. Il me pose quelques questions. L’entretien titré « Il avait peur de l’oubli », paru dans le journal du 13 novembre 2003, n’est accessible sur Internet que moyennant achat. Intéressé(e) par l’article complet ? Voici le lien : ·        Exposition - Au Trocadéro, le Palais de Chaillot met en scène l'imagerie belge de Jacobs Blake et Mortimer à Paris ! « Il avait peur de l'oubli »
"Le Soir" journal du 13/11/2003 (édition Bruxelles) - page 26 publié dans : Le Soir Coût: 1 crédit(s)

Viviane à Paris en 2004Nombreux ont été les visiteurs. L’expo m’a charmée. J’y ai retrouvé une part des jeux d’ombre et de lumières vécus au « Bois des Pauvres ». J’y suis retournée à plusieurs reprises avec des amis.

(Photo Patrick Vandersleyen)

La presse de l’époque a largement divulgué que la Fondation Jacobs n’avait pas soutenu l’événement. Je tiens à rappeler que je n’ai jamais fait partie de la Fondation, ni mon père, ni aucun membre de ma famille.

Amicalement,

Viviane.