31/07/2014

Hommage à Willy Brion (2)

willy,brionMerci de bien vouloir transmettre l'avis de décès à vos connaissances qui pourraient être intéressées.

Voir les cartes de souvenir/remerciements plus bas
les photos aussi plus bas et dans la publication précédente du 30.07.2014


Willy Brion - Citations et témoignages

Pour rappel, mon professeur de piano Willy Brion avait été cité dans ma bibliographie succincte de Jacques Fiérain dans son ouvrage La BD dans la province du Hainaut, éditions l'Age d'Or, p. 66.

Il a également été plusieurs fois cité dans mon ouvrage E. P. Jacobs, Témoignages inédits, Mosquito, dans lequel j'ai repris ses témoignages ayant un lien direct avec la vie et l'oeuvre d'Edgar P. Jacobs :

p. 2 (Remerciements),
p.70 (chapitre François Faignart, musicien et peintre amateur),
p. 86 (chapitre Le Service militaire),
p. 117 (chapitre 1942, une année charmière),
p. 188 texte + note de bas de page (chapitre Le Mystère de la Grande Pyramide). 

 

Willy Brion - Hommages

Après avoir rendu un hommage à mon cher professeur de piano et photos souvenirs (publication du 30/07/2014), place aux hommages :

d'anciens directeurs, élèves et parents d'élèves,

mais encore d'amis ayant un lien avec Edgar P. Jacobs ou la BD (voir plus bas, en-dessous de la photo du moulin de Fontvieille).

(copié-collé, d'où les différentes polices)

 

Anciens directeurs et préfets

Excellent  professeur très dévoué
Paul-Baudouin Michel, ex-directeur de l'académie de Woluwe-St-Lambert

Je garde de Mr Brion le souvenir d'un homme généreux, fidèle à ses engagements (que de temps consacré bénévolement aux Petits Chantres de St Michel) et suis fier et heureux d'avoir pu partager un bout de sa route lors de sa longue carrière à St Michel.
Roland Bekkers, ex-préfet du Parascolaire au collège St-Michel

 

Anciens élèves et parents d'anciens élèves

"Mr Brion" est quelqu'un qui a marqué toute mon adolescence et reste certainement une figure marquante, un maître rigoureux mais bon, attentif, soucieux de ses élèves. Je lui dois beaucoup, car c'est grâce à lui que j'ai pu progresser en piano, cet instrument qui me reste cher et vers qui je retourne toujours volontiers. 
Il a aussi été le professeur de Thérèse qui ne l'oublie pas.
Le goût du piano, la démarche vers une partition ou un morceau de musique est toujours emprunt de sa manière à lui d'expliquer. Je suis aussi très heureuse que Damien ( le 2ème , 16 ans) s'est mis aussi au piano (un peu tard) depuis 4 ans mais il avance très bien. C'est surement parce qu'il a entendu que je jouais encore et c'est grâce à Mr Brion. Mes parents entretemps ont reçu la nouvelle et ont aussi été très touchés comme les parents de Luc et Vincent d'ailleurs (NdlR Decleire). 
Dominique Hermans, ancienne élève et maman de Thérèse Decleire, ancienne élève également

 

Une page se tourne il fut bien plus qu’un simple professeur prenant le temps d’écouter ses élèves et surtout de tenter de découvrir qui ils étaient....je suis contente de lui avoir dit au revoir la semaine dernière.... il me disait combien ne plus jouer de piano lui manquait .... J’espère que là où il est, il a un auditoire qui ne se lassera pas de l’écouter...... merci pour tout Mr Brion....
Quel beau résume pour une vie si remplie.... Merci j ai appris des choses sur lui et ce malgré ses nombreux récits dont je me souviendrai encore longtemps......... Je n oublierai jamais les locaux de piano.... Et surtout je ne l oublierai jamais...
Anne Delrue, ancienne élève

J'ai été pendant quelques années élève de Willy Brion (à St Michel) (1956 à 62). J'ai été marqué à jamais par l'amour que vouait W. Brion à la musique de Bach. Je pense très souvent à W. Brion en écoutant Bach.
Guy Wezel, ancien élève

Coucou frangin !! Je confirme  sans réserve ce que tu témoignes.
Une grande partie de ce que je sais et de ce que je fais en musique, et de ce que je tente de transmettre à mes enfants, trouve de fait sa source indéniable dans l'enseignement reçu à St-Mich, en Humanités (1954-1960), de Willy Brion . Il n'y a aucun doute : quelle chance nous avons eue à l'Internat du Collège, et que de fameux souvenirs et amitiés artistiques ! Mais j'ignorais que Mr Brion était resté pédagogue pianiste si longtemps (années 2000 ?) à St-Michel ! . On aimerait croire que de tels maîtres-artistes sont..plus ou moins remplaçables dans le cadre scolaire actuel..!!!
Autre détail: il ne m'est absolument pas difficile de garder la mémoire concrète de ce grand Monsieur,  qui m' a beaucoup transmis, puisque je retrouve simplement, tout à fait régulièrement dans ma bibliothèque, ici à Charleroi, par les temps qui courent,   de nombreuses partitions d'origine que Willy Brion s'efforçait à l'époque , avec sa patience, et sa méthode, de me faire jouer plus ou moins valablement  ; je pense par exemple à la Sonatine de Joseph Jongen,etc., il y a aussi la 'Théorie Musicale' de Fernand Fontaine, etc.. . Conservons donc cette mémoire, et Courage à Mme Quittelier !.
Yves Wezel, ancien élève

J'apprécie toujours énormément mon professeur de piano, son talent musical et son approche pédagogique.
Aubry Springuel, ancien élève

Et je suis extrêmement reconnaissant d'avoir eu la chance de l'avoir revu quand ça allait bien. Je garde un souvenir impérissable de lui et à chaque fois que je joue quelque chose, il n'est jamais très loin...
Raoul Goffin, ancien élève

Mr. Brion etait un excellent professeur qui m a donne la passion pour le piano et la musique que je transmets maintenant a mes enfants. Il restera a jamais grave dans mes souvenirs d enfance...
Stépanie Panichelli, ancienne élève

un très grand merci pour ce bel éloge d'un grand Monsieur...Il a accompagné les progrès de ma plus jeune fille Stéphanie durant tant d'années. Aujourd'hui encore nous parlons de lui avec admiration, et ses conseils résonnent en nous quand les enfants de ses anciens élèves, mes petits-fils, recherchent à produire leurs premières mélodies au piano...
Viviane T., maman de Stéphanie Panichelli

Sur la route du retour vers Paris, je suis tombé par hasard sur France Musiques où l’on diffusait l’Intermezzo opus 118 de Brahms que j’aime beaucoup et que j’ai travaillé avec Mr Brion, cela m’a beaucoup ému aussi. Beaucoup de musiques que j’ai retenues par cœur et qui m’ont ensemencé, entre autres de nombreux Préludes et Fugues de Clavier bien tempéré, je les lui dois. Tout en nous ouvrant à la diversité du répertoire, il avait l’art de repérer avec quels compositeurs l’affinité était plus grande.

Merci d’avoir rappelé ces quelques étapes de sa vie. Il y avait des événements que je connaissais, d’autres que j’ignorais mais qui, mis en perspective, éclairaient davantage son trajet et sa plus grande humanité.

Vincent Decleire, ancien élève

Nous avions pour Mr Brion de la reconnaissance, une amitié sincère et de l'admiration pour tous ses efforts pour épanouir par la musique les jeunes.
Mr et Mme Decleire, parents de Vincent

 

À mon très cher et regretté Professeur...

Cher Monsieur Brion,
Les problèmes de santé m'empêchent d'être présente aujourd'hui, mais vous êtes et serez toujours dans mon cœur. En ce jour de célébration, je tiens à vous remercier une fois encore de m'avoir ouvert les portes du Royaume de la Musique dès la plus tendre enfance, toujours avec gentillesse, passion et patience... Comme vous le disiez à l'époque, vous étiez un peu comme mon «grand-père musical » et nous avons parcouru ensemble 12 longues et riches années...
Vous partez aujourd'hui, mais vous laissez derrière vous votre empreinte dans la vie et le cœur des très nombreux élèves que vous avez initiés et formés pendant plus d'un demi-siècle. Parmi ceux-ci, certains continuent de perpétuer votre message à leurs propres élèves, essayant de perpétrer votre grand sens musical et votre amour du piano et de la musique. 
Merci, tout simplement merci ... Et bonne route… vous nous manquerez... Je vous embrasse,
Anne-France Fosseur, ancienne élève

Delphine aimait beaucoup son professeur de piano.Il lui a transmis son amour de la musique.
(Willy et mon père ont eu ,comme professeur,Jean Absil ...)
Je compatis à votre peine (ainsi qu'à celle de Noisette)
Mireille Devaux, maman de Delphine Eggen

 

Anciens élèves et parents d'anciens élèves de Viviane Quittelier

Les quelques cours isolés et conseils que Willy Brion m'a donné restent figés dans ma mémoire et continueront de m'accompagner.
Grégory Bulnès, ancien élève de Viviane Quittelier

Il ne m'a jamais donné cours mais j'ai toujours écouté ses conseils avec beaucoup d'attention. Un homme remarquable pour lequel j'ai toujours ressenti beaucoup de respect et d'admiration. 
Olivier Halein, 
ancien élève de Viviane Quittelier

 

J'ai eu la chance de rencontrer quelques fois Monsieur Brion, il y a très longtemps 
au collège Saint Michel, puis aussi dans les années 90.
J'en garde le souvenir d'un homme doux et souriant.
Jean Fontaine, papa d'anciennes élèves de Viviane Quittelier

 

Amis ayant un lien avec Edgar P. Jacobs et/ou la BD 

Visite de plusieurs sites provençaux dont le moulin de Fontvieille
avec Willy Brion, Roland Francart, Dodo Nita, moi et bien sûr... Noisette :
 

willy,brion

 

 

René Nouailhat, auteur de Jacobs, la marque du fantastique, Mosquito :

Grande tristesse ! Nous avons eu la chance de rencontrer Willy Brion grâce à votre venue à Fontvieille (NdlR : lors d'un voyage au Festival BD de Solliès-Ville en 2008)Il restera dans notre mémoire et notre prière. Amitiés à Roland Francart.

(Je lui ai annoncé que mon livre sur Olrik était paru chez Mosquito, mais ne sera distribué en librairie qu'en octobre. J'y cite bien sûr beaucoup vos "Témoignages inédits").

Très cordialement, René avec Inge.

 

François Riche, fils de Daniel Riche, auteur d'un article sur Edgar P. Jacobs « Subversion et empire : Jacobs, une terre trop loin » dans le catalogue « Angoulême 90, le magazine ».

Sacré willy ! Je me souviendrai de cet homme attachant qui m'a fait l'honneur de dîner à la maison en ta compagnie et celle de Roland Francart - sans oublier la présence de Noisette.
(NdlR : lors d'un voyage au Festival BD de Solliès-Ville)

 

Dodo Nita, Auteur de Tintin en Roumanie, Festival BD en Roumanie, CRIABD :

 
Chere Viviane, je vous souhaite mes sinceres condoleances, d`autant plus que j`ai eu le plaisir de le connaitre (NdlR : lors d'un voyage au Festival BD de Solliès-Ville 2008).

 

Merci pour vos marques spontanées de sympathie, d'amitié et de reconnaissance.

J'ai lu les hommages que j'ai pu recevoir à temps pendant la messe de célébration du 25 juillet 2014 et j'ai invité les anciens élèves présents à témoigner eux-mêmes.

 

 
 
Au resto à La Farlède pendant le festival BD de Solliès-Ville 2009 :
 

willy,brion

 

 Petite sieste à l'ombre à Tarascon, pendant le voyage vers Solliès-Ville en 2010,
à côté de ma C5 car les zones d'ombre étaient rares et il marchait de plus en plus difficilement :

willy,brion

D'autres photos dans la publication précédente du 30.07.2014

Willy Brion - Cartes de souvenir/remerciements

Que les personnes qui l'ont connu et qui désireraient recevoir une carte de remerciements version papier m'envoient leur adresse postale via le lien à gauche "me contacter" ou via un commentaire (confidentiel qui ne sera pas publié). Des faire-parts sont aussi disponibles. Egalement disponibles par mail la carte de remerciements en format .pdf et le faire-part en .jpg. 

Contenu de cette carte recto/verso (pliable) & faire-part :

willy,brion

 willy,brion  willy,brion  willy,brion

 

 

 

 

 

 

 

 Merci encore de bien vouloir transmettre l'avis de décès à vos connaissances qui pourraient être intéressées.

12:04 Écrit par Viviane Quittelier dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : willy, brion |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.