07/04/2012

Idéfix

Marc Jaune, fan assidu de ce blog et correspondant régulier, m'a demandé dernièrement si j'appréciais Astérix et Obélix :

- J'étais abonnée au journal Tintin, pas au journal Pilote dans lequel paraissaient les histoires d'Astérix et Obélix. Lorsque le 1er album est sorti chez Dargaud en 1974, j'avais 18 ans et, si je connaissais leur existence, je n'avais lu aucune de ces aventures jusque là. J'étais alors pour Astérix et Obélix au même point que Jacobs pour Tintin et Milou pendant la seconde guerre mondiale... 

Et curieusement, c'est... Edgar P. Jacobs qui m'a invitée quelques années plus tard à découvrir les histoires d'Astérix et Obélix ! Il était fasciné par le druide Panoramix, constamment en toge blanche, et sa potion magique. Il aimait tout particulièrement le chien Idéfix, d'abord son nom qu'il trouvait marrant, mais aussi son côté écologique. Je me souviens que mon grand-père (de coeur) m'avait expliqué que ce chien mignon s'oppose à ce qu'on abbatte un arbre. Cet aspect rejoignait son idéologie : abattre un arbre malade, d'accord, mais pas un arbre en bonne santé !

images.jpg

A la suite de cette conversation, j'ai lu quelques albums pris au hasard. Mon choix fut mal récompensé, pas d'Idéfix dans la sélection et je n'ai pas poursuivi mes recherches. A cette époque, je me destinais vers la profession musicale. Je gardais en mémoire les bonnes séries humoristiques du journal Tintin : Boule et Bill, Modeste et Pompon, Gaston Lagaffe, Taka Takata, Max l'explorateur, Clifton... mais aussi la fameuse marmite à la potion magique...

13:23 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.