04/09/2011

Hangar n°7, Jacobs, Steed et Cie

Le moteur de recherche Google m'a amenée sur un article intéressant intitulé Edgar P. Jacobs, fan de Chapeau Melon. L'auteur et webmaster, Jocelyn Lecocq, y fait référence à mon ouvrage et j'en profite ici pour le remercier.

J'avais en effet annoncé dans mon livre l'intérêt d'Edgar P. Jacobs pour la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir, qu'il en était un téléspectateur assidu - il n'aurait pour rien au monde manquer un épisode - et qu'il découpait les résumés des programmes télévisés pour les archiver. Jacobs, d'après ses dires, souhaitait ainsi s'aider à remémorer les détails de chacun des épisodes vus.

Aussitôt l'article lu, je me suis empressée de prendre contact avec son auteur. Jocelyn Lecocq m'a gentiment répondu pour m'apprendre qu'il s'intéressait depuis longtemps à l'oeuvre de mon grand-père et qu'il avait également créé un autre blog dédié à E. P. Jacobs : Hangar n° 7, les révélations de Mr Smith. Curieusement, mon moteur de recherche avait oublié de me renseigner ce deuxième blog !

J'ai donc été y jeter un coup d'oeil. Le blog m'a semblé fort intéressant. Je suis aussi une passionnée de voitures.

Une des réflexions de l'auteur concernant L'affaire du taxi 404, posté le 27 août 2011, m'a rappelé des souvenirs :

"On sait qu'E.P. Jacobs fit appel à son confrère Gérald FORTON pour assurer le dessin des premières planches de "l'Affaire du Collier"...

67722022.jpgEn tant qu'amateur de voitures, j'ai toujours été choqué par une case de la 1ère page, où le contraste entre les vues latérales (très correctes) du taxi qui transporte Blake et Mortimer dans Paris, une Peugeot 404, et la vue de face qui évoque plus une 403 :

- forme trop arondie de la calandre

- capot qui apparaît bombé, alors que celui de la 404 qui est plat et plongeant, et dont on discerne les contours qui convergent, contrairement à celui de la 404 qui suit les ailes -, sans parler de la forme spécifique des phares de la 404, en ogive...)

A noter d'ailleurs que l'auto à côté ne ressemble à rien de précis !"

 

67721237.jpg


Je ne suis pas étonnée, car j'ai entendu exactement les mêmes réflexions de la bouche de mon grand-père lorsqu'il m'a expliqué cette planche !

Quant à savoir qui de Jacobs ou Forton a dessiné telle ou telle voiture, ma mémoire ne se souvient pas de ce petit détail. Il est fort probable que Jacobs ait entamé la planche - il ne commençait pas nécessairement par la case 1 - et que la voiture bien faite serait de sa main.

Ce qui est certain, c'est qu'en regardant cette planche, mes yeux se dirigent naturellement vers la case 4 avec la 404 bien faite, preuve que Jacobs a dû attirer tout particulièrement mon attention vers cette case, bien plus que la case 1 où les personnes de la famile y sont mal dessinées (cf. ma grand-mère et la dame bleue). Il m'a aussi montré la voiture mauve (derrière le bras droit de l'agent de police) en insistant qu'elle ne ressemblait à aucun modèle connu. Il a encore pointé du doigt la mauvaise calandre du taxi, tout en m'expliquant ce qu'étaient les phares en ogive.  

Je vous invite à mon tour à découvrir ces deux blogs intéressants :

http://steedsecrets.canalblog.com/

http://hangar7.canalblog.com/

 


19:06 Écrit par Viviane Quittelier dans Oeuvres d'E. P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l'affaire du collier |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.