04/06/2011

Vers un S.O.S. Météores ?

Des conditions climatiques exceptionnelles nous touchent actuellement. Une longue période de sécheresse inquiète tout particulièrement les agriculteurs et elle oblige les particuliers (comme moi !) à arroser fréquemment leurs nouvelles plantations. De mémoire d'hommes, on n'avait jamais vu cela à cette période de l'année ! Et pourtant, d'après la Dernière Heure de ce 1er juin 2011 (p. 09, climat), si "le printemps fut exceptionnel" et que l'ensoleillement "a battu le record absolu d'insolation de 1893", notre printemps d'aujourd'hui ne serait que "le 3e plus sec depuis le début des mesures en 1833". Notre mémoire serait donc bien courte !

Nous sommes en juin. Il fait particulièrement chaud et la neige tombe encore par endroits. Notre compatriote Jurgen Van den Broeck est dans les Alpes où il se prépare pour le prochain Tour de France... dans des conditions quasi hivernales. Exceptionnel ? Pas vraiment !

Les 1er et 2 juin 1953, on observait des précipitations de pluie et neige mêlées en Belgique, à la Baraque-Michel (cf. la Dh du 1er juin 2011, p. 44, record).

En juin 1953, Edgar P. Jacobs était en train de réaliser les premiers dessins de La Marque Jaune. Un article allait annoncer la nouvelle aventure de Blake et Mortimer dans le n° 29 du mercredi 22 juillet 1953. Chacun le sait, Jacobs se tient informé et les précipitations exceptionnelles de ce début juin 1953 dans Les Fagnes ne lui ont pas échappées.

sos meteores

Plus tard, il m'expliquera, qu'au tout début de S.O.S. Météores, il ne pouvait pas se limiter aux phénomènes climatiques survenus en Belgique (voir ci-dessus les coupures de journaux, S.O.S. Météores p. 3, case 1). Les localités touchées étaient trop petites, peu importantes ou mal connues, comme la Baraque-Michel qui n'est que le 3e point le plus haut du pays, culminant à 674 mètres d'altitude ! Je me souviens qu'il m'a cité cet exemple, sachant que je connaissais bien la région.

Edgar P. Jacobs a donc fait des recherches pour marquer des événements forts et, par la même occasion, toucher plus particulièrement les lecteurs français. Les titres de presse Orages violents sur la France, Les inondations en France ont été placés en grand, bien en vue au centre des informations. Les autres régions d'Europe (Grande-Bretagne, Italie, Espagne, Luxembourg, Allemagne) se trouvent aux extrémités, tandis que la Belgique a été complètement ignorée, sauf peut-être l'extrait de droite à l'arrière-plan. 

La présentation des coupures de presse semble avoir été mise pêle-mêle. Il n'en est rien. Tout a été à la fois pensé et pesé. Edgar P. Jacobs n'a rien fait au hasard. Chaque détail a son importance et aussi une histoire...

11:50 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sos meteores |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.