17/11/2017

J'accuse...

A MM X, Y, Z et C°...

Qu'on arrête une fois pour toutes d'accuser mon père et lui mettre sur le dos les dérives de Blake et Mortimer !

D'abord un accusateur, puis deux, trois, quatre, ... La liste s'allonge.

Qui sera le suivant, à qui le tour, quand et qui sera visé ?

On m'a appris à respecter les morts. Mon père est mort en 2011. Quelle est votre morale ?

 

A MM X, Y, Z et C°... 

Je ne suis pas responsable, ni mon père, si des originaux se sont envolés dans la nature.

Je ne suis pas responsable si Edgar P. Jacobs a préféré ne pas parler de l'existence de ses proches !

Je ne suis pas responsable si Edgar P. Jacobs a lâché mon nom à François Rivière, sans préciser le lien familial. Au moment de ses prises de contact en vue de La damnation d'Edgar P. Jacobs écrit en collaboration avec Benoît Mouchart, François Rivière s'est rendu compte que la Viviane qui se trouvait en face de lui était celle dont Jacobs lui avait parlé autrefois. J'ai été poussée au devant de la scène après la sortie de ce livre. Benoît Mouchart m'a conseillée d'en rédiger un moi-même pour raconter mes nombreux souvenirs. Ce sera Edgar P. Jacobs, témoignages inédits sorti fin 2009 chez Mosquito.

Je ne suis pas responsable si mon livre a dérangé plus d'un, s'il contredit des faits dits et publiés ou en complète d'autres de manière inattendue.

 

MM X, Y, Z et C°...

Vous n'avez qu'à vous en prendre à vous-mêmes ! 

Vous n'aviez qu'à réfléchir avant de vous mettre en avant, d'inventer des versions qui vous convenaient, de nier l'évidence et faire croire que vous étiez les seuls à côtoyer le créateur de Blake et Mortimer et tout savoir sur lui.

Combien de fois nos politiciens répètent : mettons-nous autour de la table.

Des amis communs ont essayé de nous réunir, en vain, refusé.

 

Lors de l'inauguration de Maxéville en 2010, j'ai été expulsée comme une malpropre en présence de nombreux témoins. Une dame s'est approchée de moi pour m'informer que j'étais de trop, puis est arrivé un colosse qui m'a dit à l'oreille :

"Madame Quittelier, nous savons que vous êtes sur le point de provoquer un scandale. La porte de sortie est là, vous êtes priée de vous diriger vers cette porte, sans dire un mot et sans faire le moindre geste pouvant attirer l'attention, au sinon, ce sera les grands moyens pour vous mettre dehors." Il m'a accompagnée jusqu'à l'extérieur, à quelque 6 mètres de la porte d'entrée, prêt à m'empoigner en cas d'un faux pas. "Et surtout, n'essayez pas de revenir !"

Le colosse s'est assuré que je montais bien dans ma voiture et que j'avais définitivement quitté les lieux avant de retourner dans la salle d'exposition.

Je me demande encore aujourd'hui quel scandale j'aurais pu provoquer ! Il faut vraiment être mal dans ses bottes pour craindre à ce point une petite-fille qui a grandi chez Jacobs et honore son grand-père de cœur pour convaincre un maire de m'expulser de la sorte. 

photos A 025.jpg

21:22 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/11/2017

Lettre ouverte

Mon livre et l'enquête parue dans le journal Le Soir remuent l'esprit de certains.

Depuis des lustres, on veut m'impressionner, m'abaisser et me réduire au silence parce ce qu'on me craint.

On m'écrit, on accuse, voici une réponse ouverte :

Non, mon livre n'est pas "truffé de mensonges". Ne pas aborder certains détails secondaires ne constituent pas des preuves mensongères. Il a fallu sélectionner les témoignages les plus marquants afin de limiter le nombre de pages pour répondre à la demande de l'éditeur.

Mon père un "affreux" menteur parce qu'il omet de dire des faits connus qu'il considérait comme sans importance ?

Et il paraît que j'ose "encore demander des excuses ! Quel culot !"

Je ne vois pas le rapport... Mon père a été accusé de pilleur d'originaux, que je sache !

Il n'a jamais été le soi-disant "avide beau-fils" comme certains le prétendaient déjà avant le décès de Jacobs.

Ayant été enseignante, j'ai suivi des cours de psychologie. On y apprend, entre autres​, qu'on se projette sur l'autre et voit en l'autrui le reflet de soi-même. Dois-je donc comprendre, selon ce principe, qu'en citant mon père, les accusateurs lui balancent leurs propres reproches ?

Que tous les responsables, les faussaires, les gros pilleurs et petits profiteurs osent se regarder en face !

Sur ce, je ne vous saluerai pas non plus,

Viviane QUITTELIER, petite-fille d'Edgar P. Jacobs

 

14:57 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2017

Sur les pas de Jacobs dans la joaillerie Wolfers

Un extrait de mon livre :

"J’ai d’abord été engagé par la maison Wolfers comme dessinateur de bijoux et d’orfèvrerie. C’était un travail méticuleux exigeant une très grande précision. Je devais reproduire les sujets dans les moindres détails. C’était mal payé, mais intéressant − je dois le reconnaître aujourd’hui − cela m’a apporté énormément par la suite."

(Edgar P. Jacobs, témoignages inédits p. 75)

Réouverture du magasin de joaillerie Wolfers Frères, 1912
Me 29-11-2017 - Di 30-12-2018
 
au Musée du Cinquantenaire, là où Edgar P. Jacobs s'est tant de fois rendu avec son ami Jacques Van Melkebeke.
 
Une occasion de suivre les pas du créateur de Blake et Mortimer, de retrouver son univers et les décors qu'il a connus.
 
 

"105 ans après l’inauguration solennelle de la joaillerie Wolfers Frères en 1912, l’intérieur de ce magasin mythique sera de nouveau visible dans sa configuration d’origine.  Pour accueillir cet intérieur,  le Musée du Cinquantenaire a choisi une salle de forme et de superficie quasiment identiques à l’espace aménagé jadis par Victor Horta dans le bâtiment situé rue d’Arenberg, à Bruxelles.  Sur base d’une étude historique approfondie, les vitrines et les présentoirs seront de nouveau agencés de la façon imaginée par Horta. Le mobilier du magasin Wolfers, qui était présenté jusqu’ici de façon provisoire dans le musée, a été démonté, tandis que les autres éléments intérieurs ont été sortis de la réserve dans laquelle ils étaient stockés.  Les portes d’entrée originales seront également intégrées à la nouvelle présentation, de sorte que les visiteurs pénétreront dans la salle de la même manière que la clientèle de la joaillerie le faisait à l’époque.

L’intérieur du magasin a été restaurée selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec  le mauve des murs.  Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe."

Toutes les infos sur le site du Musée

header_image_wolfers_0.jpg

16:38 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/11/2017

Une interview d'E. P. Jacobs en 1977

Enregistré chez lui, au Bois des pauvres, le 4 avril 1977, quelques mois avant le décès de ma grand-mère.

On peut voir et entendre Edgar P. Jacobs assis à sa table de dessin en train de nous expliquer les différentes phases de préparation du Piège diabolique, puis il raconte sa carrière dans les grandes lignes.

Et, chose exceptionnelle, on le voit dessiner ! Il m'a dit par la suite qu'il n'avait "pas pu résister à la demande de la "charmante personne qui l'interviewait" et qu'on aperçoit dans le miroir.

Rencontre avec Edgar P. Jacobs

Que de souvenirs émouvants !

J'ai souri lorsqu'il a répondu à propos d'Olrik qu'il se défoulait quelques fois dans son personnage...

 

11:31 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/09/2017

Enquête sur des originaux disparus (2) Mon père un pilleur ?

J'exige des excuses !

Depuis bien longtemps, mon père René Quittelier est accusé de pilleur, à tort !

Et si le loup était plutôt l'agneau et vice-versa ?

"Nous l'allons montrer tout à l'heure" (Jean de la Fontaine).

 

Voici l'inventaire des pièces à conviction saisies chez mon père, le soi-disant pilleur d'originaux :

 

"01 FARDE (50 x 40 cm +/-) contenant diverses planches imprimées, non mises en couleur, dont les légendes ne sont pas écrites et dont une porte le n° 292/500.

Les objets n° 01 sont réclamés par René QUITTELIER..."

 

Perquisition René.jpg

Lorsque je lis ceci dans la presse, je bondis :

"Après sa mort, en 1987, sa maison a été pillée, notamment par son beau-fils, René Quittelier..."

Citation de Pierre Lebedel, Le Soir du 16/9/2017 page 36, 4ème colonne.

http://www.lesoir.be/114450/article/2017-09-16/bande-dess...

Pierre Lebedel n'était pas sur place, il ne peut que répéter ce qu'il a entendu dire !

Je ne peux admettre une telle accusation méchante et gratuite.

 

J'attends des excuses !

 

Puis on remet cela sur le tapis le lundi suivant :

"... le pillage du contenu de sa maison du Bois des Pauvres. Je n'avais pas eu le soutien de la Fondation pour cette action en justice. Or je portais tout de même plainte, entre autres, contre le beau-fils de Jacobs, René Quittelier (...) Puis, quand j'ai demandé la restitution des pièces disparues, la justice a répondu, en 1989, qu'il était légalement impossible de le faire."

Citation de Philippe Biermé, Le Soir du 18/9/2017, page 29, colonnes 3 et 4.

http://plus.lesoir.be/114624/article/2017-09-17/blake-et-...

En réalité, Louis Bos, alors président de la Fondation, lorsqu'il a su que mon père se trouvait parmi les personnes perquisitionnées, l'homme de confiance décrit par Jacobs, il a fait retirer la plainte contre le beau-fils.

Nous savons tous, par les publications de Philippe Biermé, que son demi-frère Guy Imperiali a effectivement volé dans la maison et ce jusqu'au dimanche où j'ai constaté la poignée de la fenêtre abaissée, poignée que mon père a immédiatement relevée. Mon père a ensuite eu le réflexe de vérifier la fermeture de l'ancienne porte d'entrée située sur le côté gauche de la maison. Celle-ci n'était plus fermée à clé ! Mon père l'a aussitôt fermée à double tour, afin d'empêcher toute intrusion par la suite. On a donc pu s'introduire dans la maison entre le jour où Guy Imperiali est venu prendre les revues n'ayant pas servi à l'oeuvre de Jacobs jusqu'à ce dimanche après-midi, soit pendant 2 ou 3 jours maximum.

(cf E. P. Jacobs, témoignages inédits, Mosquito, page 331-332.)

 

J'attends également des excuses de la part de Philippe Biermé, pas seulement pour ces phrases, mais d'autres également publiées dans la presse depuis plus de trente ans ainsi que les paroles lancées en l'air et à haute voix dans une salle d'exposition en présence d'autres personnes. Je pourrais prolonger la liste...

 

Je remercie Daniel Couvreur pour son enquête parue dans le journal Le Soir. Le dossier des quatre jours du 16 au 20 septembre n'est pas terminé, puisque deux pages sont parues dans le quotidien d'aujourd'hui, lire mes réactions dans la dernière colonne de la page 46.

Cette enquête bien menée éclaire les lecteurs et m'incite à poursuivre la mienne.

14:10 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Conférence Hergé - Jacobs

Plus que jamais le sujet est d'actualité !!!
 
Conférence Hergé - Jacobs !
le DIMANCHE 15 octobre à 15 h
au Musée Hergé à Louvain-la-Neuve.
 
MAIS IL FAUT S'INSCRIRE CAR LES PLACES SONT LIMITEES à 60 !
 

2017 Conférence Hergé Jacobs Fontaine.jpg

 

 
010/488.413  ou resa@museeherge.com

12:48 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2017

Enquête sur des originaux disparus (1)

Chers lecteurs, lectrices de ce blog, pauvres lecteurs, pauvres lectrices devrais-je écrire...

Pour diverses raisons que je n'évoquerai pas ici, ce blog s'est retrouvé abandonné. Le monde est ainsi fait de braves gens qui ne demandent qu'à vivre en paix et d'autres qui passent leur temps à chercher des causes, parfois ridicules et risibles, pour les embêter d'une manière ou l'autre.

Rassurez-vous, il y a matière en ce moment.

Le journal Le Soir a mené son enquête à propos d'originaux de Blake et Mortimer disparus dans la nature. Chacun prend plaisir à renvoyer la balle vers un autre. Oh non, c'est pas moi le pilleur, pourrait-on interpréter entre les lignes. Tout laisse supposer, à entendre certains, que ce serait le beau-fils, mon père René...

Et là je me fâche, car les rumeurs qui courent à son encontre ne datent pas d'aujourd'hui ! Mon père n'a pillé ni revendu d'originaux et, si les revendeurs protègent leurs fournisseurs en refusant de les citer, rien, je dis "RIEN, AUCUNE PIÈCE" n'a été fournie par un QUITTELIER.

 

Alors, qu'on veuille bien laisser mon père en paix, lui qui a fait correctement son devoir de légataire universel, et que les responsables, les vrais pilleurs, assument et soient enfin jugés.

 

18:23 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/02/2017

Nouvelle conférence de Jean Fontaine

2017 Affiche.jpg

Alessandro Tardioli sera de nouveau présent avec son fameux Espadon !

 

13:15 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/01/2017

Bonne année 2017 Bye Jove !

Une petite vidéo pour montrer mes activités de l'année écoulée autour de Blake et Mortimer et, par la même occasion, présenter mes meilleurs vœux, Bye Jove !

 

Bonne année !

Meilleurs vœux !

20:53 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2016

Une nouvelle maquette de l'Espadon

J'ai annoncé une walking-conférence donnée par Jean Fontaine à Woluwe-St-Pierre, en octobre 2016.

Le public a répondu nombreux pour venir suivre, pas à pas, la vie du créateur de Blake et Mortimer et découvrir certaines révélations inédites.

Le scoop de la manifestation a été la présentation d'une nouvelle maquette de l'Espadon, longue de 116 cm ! 

2.jpg

Alessandro Tardioli et sa maquette exposée à Woluwe-St-Pierre:

IMG_20161005_183734.jpg

IMG_0043.JPG

 

Quelques photos reçues d'Alessandro :

production prototype.JPG

6.JPG

 

7.JPG

 

9.jpg

Et celle-ci prise par moi, à Woluwe-St-Pierre :

 

 

IMG_20161005_172632.jpg

 

 

 

 

15/11/2016

Autour de Blake et Mortimer

J'ai le plaisir de vous annoncer une conférence donnée par René NOUAILHAT, auteur de La marque du fantastique et d'Olrik parus chez Mosquito.

17-06-07_2237.jpg

René Nouailhat et Roland Francart, un des organisateurs de l'événement

 

Quand : le samedi 3 décembre 2016 à 11 h

Où : au musée de la BD, 20 rue des Sables à Bruxelles

Participation gratuite

Réservation préalable vivement souhaitée : criabd.belgium

Dans sa conférence "Une relecture de Blake et Mortimer", René Nouailhat analysera l'oeuvre d'E. P. Jacobs au travers de ses personnages.

Vous pourrez découvrir, après la conférence et autour d'un verre de l'amitié, une exposition reprenant une sélection de 22 titres de BD chrétiennes parues de 1941 à nos jours, de Don Bosco de Jigé (1941) à L'abbaye de Clervaux (Prix du CRIABD 2016). 

Et bien sûr y rencontrer René Nouailhat et moi-même, que ce soit pour d'amicales retrouvailles ou pour obtenir plus d'éclaircissements sur les mystères et les secrets d'inspiration du créateur de Blake et Mortimer !

 

René Nouailhat - Jacobs, la marque du fantastique001.jpg

 

Olrik Nouailhat.jpg

 

13:17 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/09/2016

Bye Jove ! A Walking conférence...

Après un long moment de silence, je reprends la plume... ou plutôt le clavier.

J'ai le plaisir de vous annoncer deux conférences données sur Bruxelles en cette fin d'année 2016. Vous aurez l'occasion de me rencontrer aux deux manifestations.

Voici l'annonce de la première donnée le 5 octobre 2016 par Jean FONTAINE :

(l'annonce sur ce blog de la deuxième conférence se fera prochainement, à chacun son tour...)

 

Conférence : 30 ans après son décès…

E.P .JACOBS : De l’Opéra à la Science-Fiction.

 

Affiche Jean Fontaine.jpg

 

Edgar Pierre Jacobs ? C’est Blake et Mortimer depuis 1946 bien sûr !

Mais connaissez-vous l’autre Jacobs ? Celui qui, durant les années 20 et 30, fut peintre, illustrateur de publicités, et même baryton à l’opéra.

Au travers de documents rares et parfois surprenants, vous découvrirez ses cahiers d’écoliers et ses travaux d’illustrateur, les secrets de famille, ses épouses, amis et rivaux, sa carrière de baryton, sa collaboration à l’hebdomadaire Bravo et au lancement du journal Tintin, et beaucoup d’autres révélations inédites…

Jean Fontaine né en 1952, a vécu l’Age d’Or de la bande dessinée belge. Les premiers albums de Blake et Mortimer l’ont définitivement marqué. Cinquante ans plus tard (…), il se plonge dans une étude approfondie du personnage d’Edgar.P. JACOBS : sur son parcours de baryton, d’illustrateur, puis d’auteur presque malgré lui de bandes dessinées… De par sa formation scientifique, Jean se plaît à endosser le tablier d’archiviste…

Il est représentant pour la Belgique des Amis de Jacobs (ADJ à Angoulême).                                                         lesamisdejacobs.org

 

 

Mercredi 5 octobre

À partir de 17 h

jusqu’à 21 h

 

au Centre Communautaire de Joli Bois - Drève des Shetlands 15 à Woluwe-Saint-Pierre (bus 36 ou métro Stockel)

 

BD !  BD ! BD !

 

« Walking  Conférence »

 sur le célèbre dessinateur Edgar Pierre JACOBS (Blake et Mortimer !)

 

Par Jean Fontaine (amisdejacobs.org)

 

La conférence sera donnée en boucle de 17 h à 21 heures sans interruption ! Entrée libre.

 

Scoop : vous pourrez découvrir une nouvelle maquette de l’Espadon de 116 cm !!!

 

 

18:39 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/01/2016

Blake et Mortimer à Angoulême 2016 (2)

Attention !

Correction de l'heure :

la conférence de René Nouailhat se donnera bien à 17 h dans l'église Saint-Martial d'Angoulême.

16:12 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Blake et Mortimer à Angoulême 2016

Info de dernière minute : une rencontre de Jacobs, Blake et Mortimer à Angoulême pendant le Festival 2016.

René Nouailhat, auteur e.a. de La marque Jacobs et Olrik (Mosquito) parlera d'Edgar P. Jacobs ce samedi 30 janvier 2016 à Angoulême. Il donnera une conférence à 17 h dans l'église Saint-Martial :

"Le christianisme en Filigrane chez Blake et Mortimer" par René Nouailhat

Je pense bien que l'entrée est gratuite. Fans de Jacobs et de Blake et Mortimer, vous y serez les bienvenus !

By Jove !!!

15:14 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité, Festival BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/12/2015

Bonne année 2016

                                                  

Puisque le climat change, non pas dû à une machination d'un certain Miloch mais à l'espèce humaine toute entière et à ses inventions diaboliques, voici une photo de mon père avec Blacky.

C'était au Bois des Pauvres dans les années 1960, dans la propriété d'Edgar P. Jacobs.

1966. photos A 027.jpg

Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2016 !

 

J'espère un retour à des conditions climatiques hivernales en hiver

 

et plus de sérénité sur le plan sécurité !

I am... all the thinks of.

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

11:21 Écrit par Viviane Quittelier dans Actualité, Edgar P. Jacobs et ses proches | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Belle région de St Crépin (05) - la nature

Mon séjour à St Crépin en août 2015 a été un retour à la montagne. Il y avait bien sûr l'expo et la conférence sur Jacobs qui ont pris une bonne partie de mon temps. Néanmoins, j'ai rayonné aux alentours. En voiture mais, et surtout, à pied, la meilleure façon de découvrir les beautés naturelles. Le temps n'était pas au beau fixe comme par le passé en plein été.

Je vous propose quelques photos prises çà et là au fil des promenades sur les hauteurs de St Crépin.

IMG_20150803_180001.jpg

Le mont Pelvoux vu du col du Galibier

IMG_20150812_095150.jpg

Encore le Pelvoux, vu de l'autre côté, depuis les hauteurs de St Crépin

Vallée de la Durance vers Briançon

 

Toujours depuis les hauteurs de St Crépin :

IMG_20150804_110327.jpg

IMG_20150804_110344.jpg

IMG_20150804_111818.jpg

La vallée de la Durance vers Gap

IMG_20150804_112626.jpg

Les Demoiselles coiffées du torrent Merdanel que je finirai par atteindre à pied,
à moins de vingt mètres de distance, par un sentier abrupt et fort étroit, au bord du précipice.

Avec un objectif normal, sans zoom :

IMG_20150815_165105.jpg

IMG_20150815_165723.jpg

IMG_20150815_170412.jpg

IMG_20150814_113618.jpg

Noisette m'accompagnait toujours

IMG_20150814_114300.jpg

IMG_20150814_115637.jpg

Noisette au bord du torrent Merdanel et quelques fleurs à proximité:

IMG_20150814_115105.jpg

IMG_20150815_160711.jpg

 

IMG_20150814_113238.jpg

IMG_20150812_101426.jpg

IMG_20150817_125715.jpg

(A suivre...)

10:41 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/09/2015

Souvenirs de St Crépin (Hautes-Alpes)

Et oui, la carte SD m'a donné bien du souci pour récupérer mes photos sur mon ordinateur !

A présent - et je ne pourrais expliquer le phénomène capricieux (aucune photo sur la carte SD jusqu'à son déblocage subi !!!) - tout est remis à la "normale" et je peux désormais visionner les centaines de photos prises pendant mon séjour alpin. 

Voici en prime une vue du mont Pelvoux et de la vallée de la Durance entre Briançon et Embrun, depuis les hauteurs de St Crépin :

IMG_20150812_095150.jpg

Les deux articles parus dans la presse locale Le Dauphiné libéré des 12 et 13 août 2015 :

71GAB St Crépin Viviane.jpg

 

71GAB St Crepin Roland.JPG

 

Et encore Roland pendant sa conférence :

IMG_20150811_173852.jpg

(A suivre...)

27/08/2015

En dédicaces à Bruxelles

Spirou bxl 2015.jpg

Après les contacts échangés à St Crépin (Hautes-Alpes) - un article sur le sujet est en préparation - j'ai le plaisir de vous annoncer que je serai en dédicaces à Bruxelles le samedi 5 septembre 2015.

Après les plus prestigieux festivals auxquels j'ai participé en tant qu'auteur, je serai cette fois, et ce sera une toute première dans un Festival BD de la ville de Bruxelles qui a attribué autrefois le Prix St-Michel à Edgar P. Jacobs. 

Quand me rencontrer ?

Le samedi de 10 h à 12 h sur le stand du CRIABD, chapiteau C6.

Contact : Roland Francart  00.32.(0)478.26.97.28

Où ?

La fête de la BD dans le Parc Royal de Bruxelles - 2ème festival Spirou.

 

Pour info, la fête de la BD se tiendra du vendredi 4 au dimanche 6 septembre avec plus de 50 auteurs présents.

Infos sur le programme du 2ème Festival Spirou.

11:50 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2015

Blake et Mortimer à St Crépin

La salle polyvalente de St Crépin (Hautes-Alpes) vous accueille jusqu'au 13 août avec deux expos dont l'une sur les timbres BD (en général et sur Jacobs) et l'autre réalisée par moi sur Jacobs.
Je donnerai une conférence ce lundi 10 sur Jacobs, Roland Francart ce mardi sur la BD.
Vous trouverez plus de détails dans l'article précédent.
En espérant vous y rencontrer nombreux.mobile_picturemobile_picture

17:39 Écrit par Viviane Quittelier dans Expo sur Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/07/2015

Conférence de Viviane sur E. P. Jacobs

Saint-Crépin (05 Hautes Alpes) organise chaque année une session théâtrale et une exposition dans la salle polyvalente.

La session 2015 sera consacrée en partie à Blake et Mortimer  et à la philathélie BD (Timbres Jacobs) !

J'aurai le plaisir d'y donner une conférence sur Edgar P. Jacobs, Blake et Mortimer le 10 août 2015 à 17h30 :

 

St-Crepin.jpg

Ce sera une occasion de rencontre, d'y présenter des documents quasi inédits ou peu diffusés, des photos inédites provenant de ma collection personnelle et pourquoi pas une séance de dédicaces.

Ma dernière expo sur le créateur de Blake et Mortimer, déjà présentée au Festival BD de Solliès-Ville (Var) et à celui de Pont-à-Celles (Belgique), le sera à St Crépin du jeudi 6 au jeudi 13 août 2015.
Elle sera accessible entre 15 h et 19 h, tous les jours sauf les 10 et 11 août (journées de conférences).

DSC02619.JPG

"Qui est qui dans Jacobs"
Le 1er panneau exposé ici à Solliès-Ville en 2010 à l'entrée de l'église St Michel

 

Roland Francart sera également invité avec une expo philatélique BD (timbres E. P. Jacobs, Hergé,...)
Il donnera une conférence sur le sujet le 11 août 2015 à 17h30.

13-05-07_1153.jpg

Partie de la collection de Roland exposée à Guebwiller (Haut-Rhin) en 2007

 

Pour rappel, Roland Francart est rédacteur du bulletin Philabulle. Lien du hors série "Tout Jacobs" de juin 2005.

Philabulle hs 11 page 1.jpg

 

 

Philatélie 003.jpg

 

Les expositions seront accessibles du 6 au 13 août 2015 entre 15 h et 19 h,
sauf les 10 et 11 août (journées de conférences).

 

Les catacombes, histoire du Paris souterrain

J'annonce, avec un peu de retard certes, la parution du dernier ouvrage de Gilles Thomas, notre guide dans les anciennes carrières de Paris. Auteur de l'Atlas du Paris souterrain, Les Catacombes de Paris ou encore Inscriptions des Catacombes de Paris, Gilles nous raconte ici l'histoire passionnante de ces galeries qui serpentent sous les pas des Parisiens.

Avis aux amateurs : Gilles Thomas fait référence à L'Affaire du Collier page 53.

Les catacombes Gilles Thomas 2015.jpg

 

Liens Internet concernant cette publication :

Les meilleures anecdotes de "20 minutes"

et une page complète des vidéos de Gilles Thomas, dont celle publiée sur France 3, d'une longue interview sur Europe 1...

 

16:49 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, carrières, catacombes, l'affaire du collier |  Facebook |

08/06/2015

Moulinsart perd un procès

Vu ce soir à la télévision belge RTBF 

l'article du journal Le Soir sur le même sujet

ou encore sur RTL :


Moulinsart n'a pas les droits sur les albums de Tintin

23:55 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/05/2015

L'Hôtel de Duranton

Edgar P Jacobs ne laissait rien au hasard. La rue Raynouard est une des plus anciennes de Passy. Honoré de Balzac y a vécu de 1840 à 1847, au numéro 47, sous un patronyme, pour fuir ses créanciers.

L'hôtel de Duranton (L'Affaire du collier, page 6), situé au 39 rue Raynouard, a réellement existé. 

Affaire du collier p 6 case 7.jpg

hotel_39_rue_raynouard__1__s (1).jpg

Construite vers 1906-1908, cette demeure a été rasée et remplacée de nos jours par un immeuble de 9 étages.

Je vous renvoie aux sources de cette information et remercie notre ami Gilles Thomas, notre guide dans les anciennes carrières de Paris, de m'avoir transmis le lien de sa découverte récente. L'article, complet et remarquablement documenté, nous apporte beaucoup d'éléments intéressants liés à l'histoire de L'Affaire du CollierHôtel de Duranton

16:25 Écrit par Viviane Quittelier dans Documentation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l'affaire du collier |  Facebook |

06/05/2015

Les carrières de Paris (3)

Suite de la visite du 13 septembre 2014

 

Début de la descente vers les carrières de Paris

carrières,affaire du collier

 (photo (c) Fred Centaur Club)

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

(photo (c) Fred Centaur Club)

 

carrières,affaire du collier

(Affaire du collier, p. 41, case 5)

 

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

(photo (c) Fred Centaur Club)

 

carrières,affaire du collier

(photo (c) Fred Centaur Club)

 

carrières,affaire du collier

(Affaire du collier, p. 41, case 7)

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

(Affaire du collier, p. 42, case 5)

 

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

 

 

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

(Affaire du collier, p. 48, case 7)

carrières,affaire du collier

 

Une autre flèche rouge peinte sur le plafond...

carrières,affaire du collier

 

carrières,affaire du collier

(Affaire du collier, p. 45, case 9)

Pauvre Duranton !

carrières,affaire du collier

 

 

carrières,affaire du collier

(Affaire du collier, p. 52, case 10)

 

L'escalier menant au puits (même lieu, ici mieux éclairé) diffère de celui imaginé par E. P. Jacobs. 

On peut aussi admirer les remous dû à la chute du collier et le scintillement des pierres précieuses :

carrières,affaire du collier

(photo (c) Fred Centaur Club)

 Cette photo nous inviterait plutôt à prendre un bon bain romain bien chaud, du moins en apparence...

(A suivre...)

 

 

 

 

11:02 Écrit par Viviane Quittelier dans A la mémoire d'Edgar P. Jacobs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carrières, affaire du collier |  Facebook |

11/04/2015

Interviews de Viviane

Ma dernière interview sur mon ouvrage Edgar P. Jacobs, Témoignages inédits :

 

 

J'ai eu l'opportunité, en tant que Webmaster du CRIABD, d'être interviewée à deux reprises par RCF Sud Belgique en compagnie de Roland Francart.

Une première émission pour présenter le CRIABD, mon activité au sein de l'association, mon lien familial avec Edgar P. Jacobs et comment j'ai rencontré le frère Roland Francart, spécialiste de la BD chrétienne et de la BD en général.

Je vous invite, si vous le voulez bien, à écouter cette première interview. Elle vous éclairera sur l'association et vous donnera un avant-goût pour celle qui a suivi sur Edgar P. Jacobs, témoignages inédits:

 

 

 

11:42 Écrit par Viviane Quittelier dans Interviews de Viviane | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/04/2015

Agenda 2015 Blake et Mortimer

Le lien est enfin corrigé et je peux de nouveau accéder à l'administration de ce blog.

Je m'étais procuré l'agenda 2015 dans lequel mon père René est cité (semaine du 23 au 29 mars) et moi également (semaine du 12 au 18 janvier). Le lecteur y trouvera des petits extraits de mon livre au fil des semaines. Je remercie ici Daniel Couvreur, l'auteur des textes.

Agenda B&M 2015.jpg

 

La météo prévoyait d'importantes chutes de neige sur les Vosges. Il n'est hélas tombé que quelques flocons. Pas assez pour recouvrir les touffes d'herbes qui perçaient la neige çà et là sur les pistes... Malgré un vent glacial encore présent, le printemps s'annonçait déjà !

Ce fut plutôt un voyage de découvertes touristiques : visites de l'amphithéâtre de Grand (Vosges), la Basilique du Bois Chênu et la maison natale de Jeanne d'Arc à Domrémy-la-Pucelle.

 

Grand.jpg

Grand 2.jpg

Domrémy.jpg

Domrémy 2.jpg

  

Domrémy 3.jpg

 Enfin la visite d'un vignoble et dégustation du Gris de Toul :

Gris de Toul.jpg

30/03/2015

Lien défectueux

Bonjour à chacun(e)
 
Je n’ai plus accès à l’administration de ce blog depuis plus de 2 mois.
 
 
Que d’heures passées (et perdues) au téléphone et par mails pour signaler le lien défectueux.
 
On m’a promis (après la dernière engueulade) que le lien serait rétabli vendredi 27 mars ou ce lundi 30 au plus tard.
A 17:30 ce lundi 30 mars, le lien est toujours défectueux et ils ne travaillent qu’aux heures de bureau...
 
J’ai dû faire des recherches pour retrouver l’adresse mail me permettant de publier depuis la messagerie.
 
J’aurais pu le faire plus tôt, me diriez-vous...
Ce système ne me permet pas de modifier le message, tant que je n’ai pas accès à l’administration de mon blog.
 
Enfin je n’ai jamais cru que rétablir un lien aurait pu prendre tant de temps...
J’ai déjà rencontré cette panne à plusieurs reprises par le passé et la correction a été effectuée dans un délai très rapide...
 
Quand le lien sera rétabli (puis-je encore y croire ?), je serai dans les Vosges pour profiter des derniers jours d’ouverture des pistes de ski.
 
En attendant, grâce à un ami (Facebook) que je remercie, voici le lien d’une interview d’Edgar P. Jacobs réalisée après la parution de son Opéra de Papier :
 
 
Donc à plus tard, après le ski...

17:56 Écrit par Viviane Quittelier | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/01/2015

Olrik à Angoulême 2015

Olrik sera doublement présent au Festival BD d'Angoulême 2015. Son ombre planera sur l'ancienne cité fortifiée au passé tumultueux pendant les quatre jours du festival international...

D'abord au travers de mon ascendance. Que je le veuille ou non, ses gènes circulent en moi. Les festivaliers pourront me croiser dans la ville charentaise, riche d'art et d'histoire. Je serai aussi de passage au stand Mosquito à l'un ou l'autre moment.

Il y aura également René Nouailhat, auteur d'Olrik, ou le secret du mystère Jacobs, en dédicace dans le stand Mosquito. (Lieu d'exposition : Le nouveau monde)

Olrik Nouailhat.jpg

 

17-06-07_2237.jpg

René Nouailhat et Roland Francart, à Paris
dans le mythique restaurant Le Train Bleu, gare de Lyon
(Photo Viviane Quittelier)

A l'occasion du 42ème festival et à propos de son autre livre Les avatars du christianisme en bandes dessinées, René Nouailhat passera sur KTO avec Roland Francart le dimanche 25 janvier 2015 à 20h40, dans l'émission "La foi prise au mot". Une occasion de rencontrer l'auteur de Jacobs, la marque du fantastique et d'Olrik, ou le secret du mystère Jacobs (Mosquito) avant le festival. 

René Nouailhat cite Jacobs, Blake et Mortimer à plusieurs reprises pendant cette interview :

 


 

Communiqué de KTO à propos de cette interview sur la chaîne télévisée :

"La B.D chrétienne
À l'occasion du 42e Festival international de la Bande dessinée, à Angoulême, du 29 janvier au 1er février 2015, " La foi prise au mot " revient sur l'histoire et l'actualité de la Bande-dessinée chrétienne. Un thème en apparence léger, mais en réalité très sérieux : les rapports entre le christianisme et la bande dessinée. S'il n'est pas excessif de dire que celle-ci (en particulier Tintin et Spirou) est née dans les milieux catholiques, qu'en est-il aujourd'hui ? Quels sont les rapports entre le christianisme et la bande dessinée ? Les chrétiens font-ils des BD, et comment le christianisme est-il représenté dans ces albums ? Le frère Roland Francart (s.j), fondateur en 1985 du CRIABD (Centre Religieux d'Information et d'Analyse de la Bande Dessinée) et du Jury OEcuménique de la BD (Prix "Valeurs Humaines") répond aux questions de Régis Burnet. René Nouailhat, professeur en histoire des religions, apporte lui-même son expertise passionnante."

 

Bon festival à chacun(e) !

12:14 Écrit par Viviane Quittelier dans CRIABD, Festival BD | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/01/2015

Meilleurs vœux 2015

Des voitures, on en rencontre tous les jours.

Mais avec une telle marque collée à l'arrière du véhicule, ce n'est pas fréquent :

DSC_0854.jpg

C'était il y a quelques semaines, au retour d'une promenade d'une heure et demie avec Noisette dans le bois de Hal. Ce véhicule s'est imposé pour passer devant moi, sachant les secondes, voire les minutes interminables qu'allaient perdre les automobilistes impatients au prochain feu rouge provisoire.

Le voici un peu plus loin dans la file de voitures menant aux travaux :

 

la marque jaune

Bonne année !

Je vous souhaite les meilleurs vœux pour 2015, des souhaits de marque... jaune !

Soyez prudents et évitez de vous croire au volant d'une certaine DS prenant des risques fous place Denfert, avec ou sans marque jaune apposée sur la carrosserie de votre véhicule...

 

Noisette et sa bouteille :

DSC_0511.jpg

 Photo prise le 29 août 2014.

Noisette a eu 13 ans à Noël.

09:15 Écrit par Viviane Quittelier dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la marque jaune |  Facebook |

24/12/2014

Joyeux Noël !

Le Bösendorfer se trouve sous la bonne étoile... Il commence à s'habituer à son nouvel environnement. Encore un accord, qui se fera le jour de l'Épiphanie, quelques petits réglages et une harmonisation, et il sonnera pleinement...

DSC_0905.jpg

Joyeux Noël à chacun(e) !

 

 

16:22 Écrit par Viviane Quittelier dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |